Entretien avec Thomas CHAZAL, Maire de Vigneux

[Chapô] Le NPNRU a identifié 7 nouveaux quartiers de la CA du Val D’Yerres Val de Seine, pour intégrer son dispositif de la politique de la Ville. Ces quartiers représentent 14% de la population de ce territoire. Vigneux a déjà fait l’objet de projets de renouvellement urbain dans le cadre du premier programme de renouvellement urbain. Avec le NPNRU, les quartiers de la Croix Blanche (8 mai 1945) et de la Prairie de l’Oly vont faire l’objet de programmes de démolition, réhabilitation, résidentialisation, construction et reconstruction. Un véritable changement pour la ville qui améliore le cadre de vie de ses habitants, favorise la mixité sociale et désenclave ces quartiers.

 

LRYE : Le quartier de la Croix Blanche va être entièrement réaménagé. Quelle est votre ambition pour ce quartier ?

 

Thomas CHAZAL : Après avoir transformé l’image du quartier par la déconstruction des tours et la réhabilitation de près de 600 logements, la ville travaille sur 5 objectifs :

1- Transformer le quartier du 8 mai 1945, dans la continuité du programme précédent, afin de résoudre définitivement ses dysfonctionnements ;

2- La création d’un pôle d’activités qui concentre les services autour d’une nouvelle place ouverte sur la ville ;

3- Une mixité sociale avec un apport de logements en accession pour équilibrer le parc social;

4- Un cadre de vie renouvelé par une requalification des espaces extérieurs et du stationnement, la création d’une voie nouvelle, d’une grande place fédératrice et des jardins publics ainsi que la réalisation de stationnements et la résidentialisation des logements sociaux ;

5- Un habitat en harmonie avec l’environnement, passant par la suppression de la tour Charon de 9 étages, en accord avec Les Résidences (LRYE) et la construction de logements à taille humaine ;

 

La ville et ses partenaires visent 3 objectifs d’excellence : santé, culture et développement économique, avec un nouveau marché, de nouveaux commerces et des services de proximité. Avec un programme de travaux estimé à 45 millions d’euros, la ville et ses partenaires veulent transformer la vie et l’image du quartier, pour renforcer son attractivité et l’intégrer au sein de la ville.

 

 

LRYE: Nous sommes un bailleur social très présent sur votre ville. Comment avez-vous travaillé avec son équipe et qu’attendez-vous à l’avenir du rôle des Résidences ?

 

Thomas CHAZAL : La ville souhaite continuer son travail commun, basé sur la confiance et l’efficience. Les Résidences auront un rôle majeur : celui d’accompagner socialement les familles concernées par la démolition de la Tour Charon, et répondre au plus près aux besoins des locataires. Une charte de relogement dédiée a été validée afin de ré- pondre au mieux possible au besoins de chacun.

 

LRYE : Quels sont les besoins en matière d’habitat sur votre commune ? Quelle place peuvent avoir les bailleurs sociaux pour vous accompagner ?

 

Thomas CHAZAL : Avec près de 40% de logements sociaux, la ville doit assumer son choix de mixité urbaine et sociale, respectueuse de son environnement et du cadre de vie. Dans ce contexte, les bailleurs sociaux ont un rôle primordial à jouer.